Webuzzauto

Quand faire la révision de votre auto ?

Imaginez-vous sur la route ensoleillée d’un beau week-end de vacances, quand tout à coup, un voyant rouge de votre tableau de bord vient tout gâcher. C’est ce qui peut se produire si vous oubliez de procéder à la révision régulière de votre voiture. Votre sécurité et celle de vos passagers n’est plus assurée et vous risquez en prime, de coûteuses réparations. Alors, ménagez votre monture et apprenez à respecter le timing d’un bon entretien automobile.

Comment ne pas oublier sa révision auto

Vous ne vous privez pas de soins médicaux, donc pourquoi priver votre voiture d’une bonne révision mécanique quand c’est le moment ? Tous les véhicules immatriculés en France doivent subir cet examen à intervalles réguliers. Le carnet d’entretien de la voiture, remis par le concessionnaire au moment de la vente fait office de véritable bible. Il mentionne tous les points de contrôle à effectuer. Ces points diffèrent en fonction du véhicule, de sa marque, de son modèle et de sa motorisation.
Le laps de temps à respecter entre chaque révision figure aussi sur le carnet d’entretien. En moyenne, un véhicule doit être révisé tous les 15 000 km pour un moteur essence et tous les 20 000 km pour un diesel. Il faut aussi tenir compte des années et savoir qu’une voiture qui roule peu devra obligatoirement être révisée tous les deux ans. Pourquoi deux ans ? Pour respecter le délai moyen de remplacement des pièces d’usure. C’est le temps qu’il faut avant qu’une pièce abîmée ne vienne causer des dégâts plus importants, si elle n’est pas remplacée. La prudence invite donc à programmer sa révision en privilégiant le critère de l’année, de préférence à celui des kilomètres.
Le site 123automoto.fr vous fournit un maximum d’informations sur les voitures, si vous souhaitez en savoir davantage.

Que faire vérifier et à quel prix ?  

C’est le carnet d’entretien du véhicule qui détermine les points de contrôle obligatoires.
Ils portent sur : les vidanges, la remise à niveaux des liquides de frein, des liquides de  refroidissement et d’huile, le changement des filtres, la vérification des pneus, des freins,de l’echappement … Tous les dispositifs importants pour le fonctionnement et la sécurité du véhicule sont concernés aussi, avec : le boîtier électronique sur les véhicules récents, les balais d’essuie-glace, la climatisation, les ampoules…
Une révision effectuée dans les temps permet de préserver la garantie constructeur qui couvre les frais de réparation d’un véhicule neuf en moyenne 2 ans. Les problèmes mécaniques causés par un défaut d’entretien ne rentrent pas dans cette garantie. N’étant pas causés par un défaut de fabrication des pièces, ils risquent donc purement et simplement de l’annuler.
Niveau prix, de nombreux professionnels proposent des forfaits de révision intéressants. Le budget à prévoir reste au demeurant variable selon la localisation géographique et la marque du véhicule. Il est recommandé de demander des devis en ligne et de comparer les tarifs et le détail des prestations avant de mettre la main à la poche. Le passage en concession, traditionnellement plus cher, n’est heureusement plus obligatoire depuis l’apparition de nouvelles directives européennes.
Bon à savoir : si vous avez perdu le carnet d’entretien de votre véhicule, ou si vous l’avez acheté d’occasion sans que le vendeur n’ait pensé à vous le remettre, rendez-vous sur internet. Selon la marque, l’année et le modèle, des sites vous aident à retrouver les dates de suivi des révisions à prévoir.
Seuls les grands passionnés de mécanique sont capables d’ausculter les entrailles de leur voiture sans l’aide de leur garagiste. Pour les autres, rien ne vaut le coup d’œil d’un vrai professionnel pour rouler en sécurité. Faire confiance à un réseau de qualité vous assure l’intervention d’experts qualifiés pour détecter tout dysfonctionnement sur votre véhicule. Leurs ateliers respectent scrupuleusement les directives des constructeurs et vous demandent votre accord avant toute intervention onéreuse.

Exit mobile version