Webuzzauto

Audi A1 2018, la nouvelle génération de la gamme A1

Après avoir rencontré un succès fulgurant avec plus de 720.000 exemplaires vendus depuis son lancement en 2010, Audi réserve encore bien des surprises avec la dernière version d’Audi A1 qui fera ses débuts en 2018. La nouvelle édition de la Citadine verra le jour à Martorell, dans l’usine de Seat en Espagne. Tour d’horizon sur les plus et les moins de la cousine des Seat Ibiza et Volkswagen Polo.
Le look extérieur
La célèbre Allemande va se conformer à la tendance du moment avec la carrosserie cinq-portes Sportback au lieu de trois. Ce design style familial montrera une ligne plus saillante et un poids réduit grâce à ses soubassements. Autre innovation : l’A1 présentera pour la toute première fois des phares laser Matrix. La division en deux parties des feux arrière va d’autant plus faciliter le dessin du hayon. Seule ombre au tableau : l’esthétique donne une impression de déjà vue avec quelques emprunts à l’A3, à la compacte Audi et au Q2, malgré l’augmentation de la calandre et l’ajout des ouïes factices à la base du capot. En effet, les proportions ont connu une maigre évolution et le profil est resté le même.

Le design intérieur de l’Audi A1

L’Audi A1 2018 sera équipée de matériaux premium et d’appareils dernier cri avec un système d’infodivertissement Virtual cockpit et une borne d’accès Wi-Fi qui optimiseront le voyage à bord. Étant doté d’un meilleur empattement, le prochain bijou du constructeur d’Ingolstadt fournira davantage de confort aux occupants arrière. Cerise sur le gâteau : elle s’établira sur la nouvelle plateforme MQB appelée « A0 » qui créera plus d’espace au niveau des places arrière. Par contre, il faudrait revoir les dessins du bouclier avant, de la planche de bord et de l’éclairage.

La motorisation de l’Audi A1

D’un point de vue technique, seul le diesel 1.6 TDI de 120 ch se présentera face à 1.0, 1.5 et 2.0 TSI, des motorisations de 3 cylindres essence de 85 ch à 4 cylindres essence de 250 ch. Pour l’Audi S1, le cabriolet de l’allemande, les 250 ch pourraient être combinés avec la transmission intégrale Quattro pour améliorer le comportement routier du véhicule quel que soit le temps qu’il fait (neige, pluie, verglas, etc.). Le Quattro assurera une meilleure adhésion au sol pour rendre les déplacements plus sécuritaires et les passagers de l’Audi A1 pleinement sereins.

Prix et positionnement de l’Audi A1sur le marché

Le but du constructeur avec cette seconde génération d’Audi A1 est de détrôner la fameuse Mini qui s’est longtemps inscrite en tête des ventes du marché de Citadines premium. Rappelons-nous que l’année dernière, Mini a écoulé environ 30.000 unités de plus que ce best-seller allemand qui sort pourtant au-delà de 40 unités par heure de ses usines de production belges. À noter qu’elle sera accessible à un prix moyen élevé gravitant autour des 18.000 euros jusqu’à plus de 30.000 euros. L’avenir nous le dira si Audi arrivera à rattraper cette grande longueur d’avance accumulée par sa concurrente numéro une.

Les plus et moins sur l’Audi A1 2018

La nouvelle version d’Audi A1 gardera tout son chic et se mettra en avant par rapport à ses cousines Ibiza et Polo. Son design extérieur bénéficiera de quelques retouches assez sympathiques et son intérieur deviendra plus spacieux. Dernier argument  en sa faveur: elle montrera aussi une meilleure performance technologique avec un équipement à la pointe de l’innovation. En revanche, esthétiquement parlant, la ressemblance avec l’A3 demeure bien évidente. Le coût élevé reste également un grand défaut de la marque A1.

Exit mobile version